80 ans après, la montre d’un déporté lyonnais tué par les nazis remise à sa famille

RÉCIT - Yvon Montagny, injustement accusé de sabotage, est mort en déportation en 1945, à l’âge de 19 ans. Début mars, son neveu a pu récupérer la montre lui ayant appartenu, conservée jusque-là aux archives Arolsen, en Allemagne.

80 ans après, la montre d’un déporté lyonnais tué par les nazis remise à sa famille
RÉCIT - Yvon Montagny, injustement accusé de sabotage, est mort en déportation en 1945, à l’âge de 19 ans. Début mars, son neveu a pu récupérer la montre lui ayant appartenu, conservée jusque-là aux archives Arolsen, en Allemagne.