Arrêt maladie : « La médecine, ce n’est pas des statistiques »

L’assurance-maladie traque les généralistes « identifiés comme d’importants prescripteurs d’arrêts de travail » afin de « lever le voile sur d’éventuels abus ». Au cours de l’été 2023, 5 000 médecins ont été pointés du doigt par la CPAM et sommés de rendre des comptes. Selon Agnès Giannotti, présidente du syndicat des médecins généralistes, cette campagne signe le triomphe des intérêts économiques dans la sphère médicale.

Arrêt maladie : « La médecine, ce n’est pas des statistiques »
L’assurance-maladie traque les généralistes « identifiés comme d’importants prescripteurs d’arrêts de travail » afin de « lever le voile sur d’éventuels abus ». Au cours de l’été 2023, 5 000 médecins ont été pointés du doigt par la CPAM et sommés de rendre des comptes. Selon Agnès Giannotti, présidente du syndicat des médecins généralistes, cette campagne signe le triomphe des intérêts économiques dans la sphère médicale.