Atos : OnePoint et David Layani raflent la mise

Le fleuron de l’informatique français et ses créanciers ont finalement opté pour la proposition qui promettait de conserver l’unité du groupe. La CGT reste vigilante pour garantir l’ensemble des emplois.

Atos : OnePoint et David Layani raflent la mise
   humanite.fr
Le fleuron de l’informatique français et ses créanciers ont finalement opté pour la proposition qui promettait de conserver l’unité du groupe. La CGT reste vigilante pour garantir l’ensemble des emplois.