Attentat à Moscou : la Russie veut impliquer l’Ukraine et prépare “une vengeance féroce”

Malgré la revendication de l’État islamique après l’attaque qui a fait au moins 133 morts le 22 mars dans une salle de concert de la banlieue de Moscou, les autorités russes multiplient les déclarations mettant en cause la responsabilité de l’Ukraine. Pour la presse européenne, cet attentat est surtout un terrible échec à mettre au compte des services de renseignement russes.

Attentat à Moscou : la Russie veut impliquer l’Ukraine et prépare “une vengeance féroce”
Malgré la revendication de l’État islamique après l’attaque qui a fait au moins 133 morts le 22 mars dans une salle de concert de la banlieue de Moscou, les autorités russes multiplient les déclarations mettant en cause la responsabilité de l’Ukraine. Pour la presse européenne, cet attentat est surtout un terrible échec à mettre au compte des services de renseignement russes.