Au procès de l’attentat de Strasbourg, un accusé rappeur et délinquant mais pas « terroriste »

La cour d’assises spéciale de Paris a entendu mercredi 20 et jeudi 21 mars le principal accusé qui a accompagné le terroriste acheter une arme. Un homme au lourd casier judiciaire comportant 22 condamnations, notamment pour des violences conjugales. « Mais je n’ai rien à voir avec le terrorisme », a-t-il affirmé.

Au procès de l’attentat de Strasbourg, un accusé rappeur et délinquant mais pas « terroriste »
La cour d’assises spéciale de Paris a entendu mercredi 20 et jeudi 21 mars le principal accusé qui a accompagné le terroriste acheter une arme. Un homme au lourd casier judiciaire comportant 22 condamnations, notamment pour des violences conjugales. « Mais je n’ai rien à voir avec le terrorisme », a-t-il affirmé.