«Bien sûr qu'on est inquiets» : dans plusieurs villes, les commerçants craignant des violences se barricadent

«Notre grosse inquiétude, c'est que juin 2024 soit comme juin 2023», explique un représentant de professionnels parisiens, alors que des magasins se préparent à Paris, Lyon, Rennes ou ailleurs.

«Bien sûr qu'on est inquiets» : dans plusieurs villes, les commerçants craignant des violences se barricadent
«Notre grosse inquiétude, c'est que juin 2024 soit comme juin 2023», explique un représentant de professionnels parisiens, alors que des magasins se préparent à Paris, Lyon, Rennes ou ailleurs.