Débarquement. Jeanne a failli mourir : « En jouant, nous avons fait exploser une roquette »

Jeanne Lauté-Le Duc avait 3 ans quand Carentan (Manche) a été libérée en 1944. Sa maison a été détruite, et a été soignée à l’hôpital américain de Saint-Hilaire-Petitville.

Débarquement. Jeanne a failli mourir : « En jouant, nous avons fait exploser une roquette »
   actu.fr
Jeanne Lauté-Le Duc avait 3 ans quand Carentan (Manche) a été libérée en 1944. Sa maison a été détruite, et a été soignée à l’hôpital américain de Saint-Hilaire-Petitville.