Elections européennes 2024 : combien de sièges pour chaque parti français dans le nouveau Parlement européen ?

Les élections européennes de 2024 sont terminées, en France comme dans l’ensemble des 27 Etats membres. Les résultats finaux ont été publiés par le ministère de l’Intérieur lundi 10 juin, ainsi que le nombre de sièges attribués à chaque liste. Sept d’entre elles dépassent ainsi les 5 % des suffrages exprimés, le seuil minimal nécessaire pour […] L’article Elections européennes 2024 : combien de sièges pour chaque parti français dans le nouveau Parlement européen ? est apparu en premier sur Touteleurope.eu.

Elections européennes 2024 : combien de sièges pour chaque parti français dans le nouveau Parlement européen ?
   touteleurope.eu

Les élections européennes de 2024 sont terminées, en France comme dans l’ensemble des 27 Etats membres. Les résultats finaux ont été publiés par le ministère de l’Intérieur lundi 10 juin, ainsi que le nombre de sièges attribués à chaque liste.

Sept d’entre elles dépassent ainsi les 5 % des suffrages exprimés, le seuil minimal nécessaire pour obtenir des eurodéputés : le Rassemblement national, Renaissance, le Parti socialiste - Place publique, La France insoumise, Les Républicains, Les Ecologistes (EELV) et Reconquête.

Si vous consultez cet article sur mobile, placez votre téléphone en mode paysage pour voir l’intégralité de l’infographie. Vous pouvez aussi l’ouvrir dans un nouvel onglet.

30 élus pour le RN, 13 pour Renaissance et le Parti socialiste

D’après les résultats finaux du ministère de l’Intérieur, le Rassemblement national obtient 30 élus au sein du prochain Parlement européen, contre 18 à la fin de la mandature 2019-2024 (+12). Plusieurs eurodéputés sortants retrouvent les bancs de l’hémicycle, à l’image de la tête de liste Jordan Bardella ou de l’ancien ministre Thierry Mariani (9e de la liste).

Ensuite, la majorité présidentielle et la liste formée par le Parti socialiste et Place publique obtiennent chacune 13 eurodéputés. Pour les premiers, cela marque une forte diminution de leurs effectifs, passant de 23 élus à la fin de la dernière législature à 13 pour la prochaine (-10). Effet inverse pour les socialistes, qui gagnent 6 sièges au sein de l’hémicycle strasbourgeois (ils en comptaient 7 lors de la précédente mandature).

LFI gagne des sièges, Les Ecologistes et LR en perdent

Derrière, La France insoumise gonfle également ses rangs, en passant de 6 à 9 élus au Parlement européen d’une mandature à l’autre (+3). Une perte importante se dessine en revanche pour Les Ecologistes : forts de 12 eurodéputés à la fin de la dernière législature, ils n’en comptent que 5 au début de la nouvelle.

Plus à droite, Les Républicains sont également en solde négatif, mais limitent la casse avec deux sièges de perdus (6 représentants contre 8 auparavant). Enfin, Reconquête obtient 5 sièges au sein du nouveau Parlement européen : le parti d’Eric Zemmour ne comptait qu’un seul député au sein du Parlement sortant, l’ancien du RN, Nicolas Bay, réélu puisqu’en 4e position sur la liste nationaliste.

Les 31 autres listes candidates aux élections européennes en France sont largement sous la barre des 5 % des suffrages exprimés et n’obtiennent aucun siège au Parlement européen.

Consultez notre dossier spécial Elections européennes 2024

L’article Elections européennes 2024 : combien de sièges pour chaque parti français dans le nouveau Parlement européen ? est apparu en premier sur Touteleurope.eu.