En Espagne, l’influenceur ultra Alvise Pérez braconne sur les terres de Vox

Avec son collectif La fête est finie, l’agitateur d’extrême droite Alvise Pérez a obtenu dimanche près de 5% des voix en Espagne. Son discours de haine contre les politiques, les journalistes et le «système» séduit un électorat masculin autrefois tenté par Vox.

En Espagne, l’influenceur ultra Alvise Pérez braconne sur les terres de Vox
   mediapart.fr
Avec son collectif La fête est finie, l’agitateur d’extrême droite Alvise Pérez a obtenu dimanche près de 5% des voix en Espagne. Son discours de haine contre les politiques, les journalistes et le «système» séduit un électorat masculin autrefois tenté par Vox.