Européennes 2024 : de Madrid à Bruxelles, dans les bureaux de vote, « l’extrême droite mène une violente propagande contre les immigrés »

De Madrid à Bruxelles, de Montargis à Vintimille, les électeurs se sont rendus aux urnes dans une atmosphère délétère, dominée, quarante-cinq ans après la première élection du Parlement européen au suffrage universel, par les replis nationalistes.

Européennes 2024 : de Madrid à Bruxelles, dans les bureaux de vote, « l’extrême droite mène une violente propagande contre les immigrés »
   humanite.fr
De Madrid à Bruxelles, de Montargis à Vintimille, les électeurs se sont rendus aux urnes dans une atmosphère délétère, dominée, quarante-cinq ans après la première élection du Parlement européen au suffrage universel, par les replis nationalistes.