Européennes : avec 14,9% des voix, pour Emmanuel Macron et son parti, un brutal retour au réel

Malgré l’implication du premier ministre Gabriel Attal, la liste portée par Valérie Hayer n’a pas pu éviter le violent revers infligé par les électeurs (14,9 % des voix). La dissolution sonne comme une ultime fuite en avant.

Européennes : avec 14,9% des voix, pour Emmanuel Macron et son parti, un brutal retour au réel
   humanite.fr
Malgré l’implication du premier ministre Gabriel Attal, la liste portée par Valérie Hayer n’a pas pu éviter le violent revers infligé par les électeurs (14,9 % des voix). La dissolution sonne comme une ultime fuite en avant.