Face aux plateformes, les artistes-interprètes demandent une plus juste rémunération

Depuis 2021, le droit français prévoit que les artistes-interprètes soient rémunérés par les plateformes de streaming audiovisuel en tenant compte du succès de l’œuvre à laquelle ils collaborent – et non plus forfaitairement. Mais trois ans plus tard, toujours aucun accord n’a été conclu en France.

Face aux plateformes, les artistes-interprètes demandent une plus juste rémunération
   la-croix.com
Depuis 2021, le droit français prévoit que les artistes-interprètes soient rémunérés par les plateformes de streaming audiovisuel en tenant compte du succès de l’œuvre à laquelle ils collaborent – et non plus forfaitairement. Mais trois ans plus tard, toujours aucun accord n’a été conclu en France.