La fantasque tradition post-sacre d’Alcaraz se poursuit

Le joueur espagnol entend se faire tatouer la Tour Eiffel pour commémorer son premier titre à Roland-Garros. Celui-ci a été conquis dimanche à Paris.

La fantasque tradition post-sacre d’Alcaraz se poursuit
   20min.ch
Le joueur espagnol entend se faire tatouer la Tour Eiffel pour commémorer son premier titre à Roland-Garros. Celui-ci a été conquis dimanche à Paris.