« L’âge de détruire » de Pauline Peyrade, un huis clos féminin du roman à la scène

Après Poings et Carrosse, Pauline Peyrade et Justine Berthillot continuent  leur exploration des souffrances féminines en nous plongeant dans le foyer d’une fille et sa mère. Elles allient les mots et le corps pour produire une forme hybride bouleversante. 

« L’âge de détruire » de Pauline Peyrade, un huis clos féminin du roman à la scène
Après Poings et Carrosse, Pauline Peyrade et Justine Berthillot continuent  leur exploration des souffrances féminines en nous plongeant dans le foyer d’une fille et sa mère. Elles allient les mots et le corps pour produire une forme hybride bouleversante.