Le holding des Peugeot accuse une chute de 40 % de son profit

La faillite de l'empire immobilier autrichien Signa a pesé sur les comptes de Peugeot Invest, qui profite en revanche de sa participation dans Stellantis. Le holding enclenche un changement de gouvernance, avec le départ au plus tard fin juillet du directeur général Bertrand Finet.

Le holding des Peugeot accuse une chute de 40 % de son profit
La faillite de l'empire immobilier autrichien Signa a pesé sur les comptes de Peugeot Invest, qui profite en revanche de sa participation dans Stellantis. Le holding enclenche un changement de gouvernance, avec le départ au plus tard fin juillet du directeur général Bertrand Finet.