Le pape argentin, l’Europe et la guerre

En demandant aux Ukrainiens de cesser le conflit qui les oppose à l’envahisseur russe, le pape François a été maladroit. Mais son intervention permet aussi de reposer la question du rapport entre l’Union européenne et la paix, sujet sur lequel il est urgent que les chrétiens européens réfléchissent de nouveau.

Le pape argentin, l’Europe et la guerre
En demandant aux Ukrainiens de cesser le conflit qui les oppose à l’envahisseur russe, le pape François a été maladroit. Mais son intervention permet aussi de reposer la question du rapport entre l’Union européenne et la paix, sujet sur lequel il est urgent que les chrétiens européens réfléchissent de nouveau.