Le plus grand fonds souverain au monde rejette les appels au boycott financier d'Israël

Le fonds souverain de Norvège n'envisage pas, à ce stade, de remettre en cause ses placements en Israël, comme il l'a fait pour la Russie après l'invasion de l'Ukraine. Sa position attentiste et prudente reflète celle de la communauté des fonds d'investissement étatiques.

Le plus grand fonds souverain au monde rejette les appels au boycott financier d'Israël
   lesechos.fr
Le fonds souverain de Norvège n'envisage pas, à ce stade, de remettre en cause ses placements en Israël, comme il l'a fait pour la Russie après l'invasion de l'Ukraine. Sa position attentiste et prudente reflète celle de la communauté des fonds d'investissement étatiques.