Législatives 2024 : les Français satisfaits de la dissolution, Attal ira « au bout de son devoir »

Tandis que les Français se disent en majorité satisfaits de la dissolution de l’Assemblée, les grandes manœuvres continuent mardi 11 juin au sein des partis. Les formations de gauche ont trouvé un accord pour des candidatures communes. Le RN, lui, tend la main à LR. Emmanuel Macron doit parler dans l’après-midi.

Législatives 2024 : les Français satisfaits de la dissolution, Attal ira « au bout de son devoir »
   la-croix.com
Tandis que les Français se disent en majorité satisfaits de la dissolution de l’Assemblée, les grandes manœuvres continuent mardi 11 juin au sein des partis. Les formations de gauche ont trouvé un accord pour des candidatures communes. Le RN, lui, tend la main à LR. Emmanuel Macron doit parler dans l’après-midi.