« Les attaques islamistes contre la laïcité s’intensifient »

Vingt ans après la loi du 15 mars 2004 sur l’interdiction du port des signes religieux à l’école, Nathalie Heinich considère que le seul problème que pose la loi est son incompréhension par une partie de la jeunesse, notamment celle qui serait « endoctrinée par l’islamisme ».

« Les attaques islamistes contre la laïcité s’intensifient »
Vingt ans après la loi du 15 mars 2004 sur l’interdiction du port des signes religieux à l’école, Nathalie Heinich considère que le seul problème que pose la loi est son incompréhension par une partie de la jeunesse, notamment celle qui serait « endoctrinée par l’islamisme ».