Les crimes et délits racistes, xénophobes ou antireligieux ont bondi de 32% en 2023

Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, les crimes et délits racistes, xénophobes ou antireligieux ont explosé en 2023, avec une hausse de 32 % par rapport à l’année précédente. Ils auraient touché près de 8 500 victimes, parmi lesquelles les étrangers ressortissants d’un pays d’Afrique seraient surreprésentés. Banalisation de la parole raciste et répercussions de la guerre à Gaza ne sont pas étrangères à ce bilan.

Les crimes et délits racistes, xénophobes ou antireligieux ont bondi de 32% en 2023
Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, les crimes et délits racistes, xénophobes ou antireligieux ont explosé en 2023, avec une hausse de 32 % par rapport à l’année précédente. Ils auraient touché près de 8 500 victimes, parmi lesquelles les étrangers ressortissants d’un pays d’Afrique seraient surreprésentés. Banalisation de la parole raciste et répercussions de la guerre à Gaza ne sont pas étrangères à ce bilan.