Les extrêmes droites progressent au Parlement européen mais la coalition sortante résiste

Les extrêmes droites ont progressé presque partout en Europe, mais pas de manière uniforme. Avec Emmanuel Macron, l’Allemand Olaf Scholz est l’autre grand perdant du scrutin européen. Ursula von der Leyen, elle, semble bien placée pour rempiler à la tête de la Commission. Les partis écolos sont en net repli.

Les extrêmes droites progressent au Parlement européen mais la coalition sortante résiste
   mediapart.fr
Les extrêmes droites ont progressé presque partout en Europe, mais pas de manière uniforme. Avec Emmanuel Macron, l’Allemand Olaf Scholz est l’autre grand perdant du scrutin européen. Ursula von der Leyen, elle, semble bien placée pour rempiler à la tête de la Commission. Les partis écolos sont en net repli.