Notre-Dame-des-Landes, le retour de la vengeance de Vinci

Bouté hors du bocage nantais en 2018 par le renoncement au projet d’aéroport du Grand Ouest, Vinci revient par la fenêtre du tribunal administratif, exigeant de l’État une indemnité d’1,6 milliards d’euros au titre du préjudice qu’il estime avoir subi.

Notre-Dame-des-Landes, le retour de la vengeance de Vinci
Bouté hors du bocage nantais en 2018 par le renoncement au projet d’aéroport du Grand Ouest, Vinci revient par la fenêtre du tribunal administratif, exigeant de l’État une indemnité d’1,6 milliards d’euros au titre du préjudice qu’il estime avoir subi.