«On n'a sûrement pas assez communiqué»: les contestations de la taxe d'habitation pour les résidences secondaires ont explosé en 2023

En 2023, plus de 600.000 demandes de dégrèvement pour ce motif ont été reçues par le fisc, contre une moyenne de 400.000 habituellement.

«On n'a sûrement pas assez communiqué»: les contestations de la taxe d'habitation pour les résidences secondaires ont explosé en 2023
   lefigaro.fr
En 2023, plus de 600.000 demandes de dégrèvement pour ce motif ont été reçues par le fisc, contre une moyenne de 400.000 habituellement.