« Oubliées et invisibilisées », le cri d’alarme des assistantes sociales

Sous un soleil printanier, plusieurs centaines d'assistantes sociales du secteur éducatif ont battu le pavé ce vendredi 22 mars aux abords du jardin du Luxembourg avant de se rendre près du ministère de l'Education nationale, à Paris.

« Oubliées et invisibilisées », le cri d’alarme des assistantes sociales
Sous un soleil printanier, plusieurs centaines d'assistantes sociales du secteur éducatif ont battu le pavé ce vendredi 22 mars aux abords du jardin du Luxembourg avant de se rendre près du ministère de l'Education nationale, à Paris.