Pour les gauches toulousaines, l’urgence antifasciste prime sur les divergences

La nécessité d’une union fait l’unanimité au sein des organisations de la gauche toulousaine. Même si au pays du radical-socialisme, les lignes de fracture politiques, demeurent profondes, la président de région Carole Delga a annoncé rejoindre le front populaire.

Pour les gauches toulousaines, l’urgence antifasciste prime sur les divergences
   mediapart.fr
La nécessité d’une union fait l’unanimité au sein des organisations de la gauche toulousaine. Même si au pays du radical-socialisme, les lignes de fracture politiques, demeurent profondes, la président de région Carole Delga a annoncé rejoindre le front populaire.