Poussé par Trump, le Parti républicain tempère son opposition à l’avortement

L’ancien président des États-Unis, Donald Trump, sait que la question de l’IVG pourrait lui coûter cher à la présidentielle de novembre. Après avoir changé sa position, il a obtenu que son parti modère son programme sur les droits reproductifs. Tout en durcissant ses positions anti-immigration.

Poussé par Trump, le Parti républicain tempère son opposition à l’avortement
L’ancien président des États-Unis, Donald Trump, sait que la question de l’IVG pourrait lui coûter cher à la présidentielle de novembre. Après avoir changé sa position, il a obtenu que son parti modère son programme sur les droits reproductifs. Tout en durcissant ses positions anti-immigration.