Première assemblée générale sans incidents pour le Casino version Kretinsky

Le distributeur Casino (Monoprix, Franprix, Naturalia, Vival), a rassemblé mardi à Paris ses actionnaires pour la première fois depuis que ses nouveaux propriétaires, emmenés par le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, en ont pris les commandes fin mars, dans une assemblée générale qui s'est tenue dans le calme. Quelques signes de mécontentements de la part d'actionnaires historiques qui ont perdu la quasi totalité de leur mise, des interrogations sur la "taille critique" du groupe, mais une ambiance beaucoup plus sereine que quelques semaines plus tôt chez Carrefour et l'ensemble des résolutions adoptées à une écrasante majorité: l'assemblée générale des actionnaires de Casino s'est déroulée sereinement mardi à la Maison de la Mutualité à Paris, malgré le destin chahuté du groupe. Casino, qui employait fin 2022 encore 200.000 personnes dans le monde dont 50.000 en France, a connu en 2023 une spectaculaire restructuration de la dette contractée sous la houlette du précédent patron, J

Première assemblée générale sans incidents pour le Casino version Kretinsky
   challenges.fr
Le distributeur Casino (Monoprix, Franprix, Naturalia, Vival), a rassemblé mardi à Paris ses actionnaires pour la première fois depuis que ses nouveaux propriétaires, emmenés par le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, en ont pris les commandes fin mars, dans une assemblée générale qui s'est tenue dans le calme. Quelques signes de mécontentements de la part d'actionnaires historiques qui ont perdu la quasi totalité de leur mise, des interrogations sur la "taille critique" du groupe, mais une ambiance beaucoup plus sereine que quelques semaines plus tôt chez Carrefour et l'ensemble des résolutions adoptées à une écrasante majorité: l'assemblée générale des actionnaires de Casino s'est déroulée sereinement mardi à la Maison de la Mutualité à Paris, malgré le destin chahuté du groupe. Casino, qui employait fin 2022 encore 200.000 personnes dans le monde dont 50.000 en France, a connu en 2023 une spectaculaire restructuration de la dette contractée sous la houlette du précédent patron, Jean-Charles Naouri.