Qu’est-ce qui a bien pu pousser Emmanuel Macron à prendre une telle décision ?

En décidant la dissolution, le président espère que le camp de la “raison” l’emportera. Mais il prend le risque d’ouvrir une séquence politique encore plus instable. Si le Rassemblement national formait un gouvernement, il se verrait relégué au deuxième plan, estime ce quotidien de Suisse alémanique.

Qu’est-ce qui a bien pu pousser Emmanuel Macron à prendre une telle décision ?
   courrierinternational.com
En décidant la dissolution, le président espère que le camp de la “raison” l’emportera. Mais il prend le risque d’ouvrir une séquence politique encore plus instable. Si le Rassemblement national formait un gouvernement, il se verrait relégué au deuxième plan, estime ce quotidien de Suisse alémanique.