Racisme et antisémitisme chez l’unité CRS 4 : l’IGPN ouvre une enquête

Le Canard enchaîné a révélé des photomontages et messages racistes et antisémites partagés par l’unité CRS 4 sur leur boucle WhatsApp interne. Utilisée depuis 2019, cette conversation serait un réel « déversoir à la haine ». L’IGPN a annoncé ouvrir une enquête jeudi 27 juin.

Racisme et antisémitisme chez l’unité CRS 4 : l’IGPN ouvre une enquête
Le Canard enchaîné a révélé des photomontages et messages racistes et antisémites partagés par l’unité CRS 4 sur leur boucle WhatsApp interne. Utilisée depuis 2019, cette conversation serait un réel « déversoir à la haine ». L’IGPN a annoncé ouvrir une enquête jeudi 27 juin.