Recouvrement de créances : 41 % des spécialistes épinglés par la répression des fraudes

Selon la Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF), 66 des 161 spécialistes du recouvrement contrôlés en 2022 étaient en situation d'infraction ou d'anomalie. Une enquête publiée ce jeudi relève notamment la facturation de frais abusifs aux consommateurs, qui sont parfois menacés de poursuites judiciaires.

Recouvrement de créances : 41 % des spécialistes épinglés par la répression des fraudes
   lesechos.fr
Selon la Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF), 66 des 161 spécialistes du recouvrement contrôlés en 2022 étaient en situation d'infraction ou d'anomalie. Une enquête publiée ce jeudi relève notamment la facturation de frais abusifs aux consommateurs, qui sont parfois menacés de poursuites judiciaires.