Trafic transmanche : les compagnies désormais tenues de respecter le droit du travail français

Sont visées notamment Irish Ferries et P&O Ferries, qui embauchent des marins originaires de pays extracommunautaires, payés largement en dessous du salaire minimum et pouvant travailler jusqu'à 17 semaines d'affilée, sans jour de pause.

Trafic transmanche : les compagnies désormais tenues de respecter le droit du travail français
Sont visées notamment Irish Ferries et P&O Ferries, qui embauchent des marins originaires de pays extracommunautaires, payés largement en dessous du salaire minimum et pouvant travailler jusqu'à 17 semaines d'affilée, sans jour de pause.