Trois jours avant l’attentat à Moscou, Poutine qualifiait les avertissements de Washington de «chantage évident»

Le 7 mars dernier, l’ambassade américaine en Russie alertait sur un risque d’attentat «imminent» à Moscou. Un avertissement balayé par le président russe dans son discours prononcé mardi devant le FSB.

Trois jours avant l’attentat à Moscou, Poutine qualifiait les avertissements de Washington de «chantage évident»
Le 7 mars dernier, l’ambassade américaine en Russie alertait sur un risque d’attentat «imminent» à Moscou. Un avertissement balayé par le président russe dans son discours prononcé mardi devant le FSB.