Tylia, la discrète fintech qui veut démocratiser l'investissement dans le non coté

Cette start-up, qui fournit des solutions réglementaires pour les fonds de private equity, de capital-risque ou encore les family offices, a permis à ses clients de collecter plus d'un milliard d'euros auprès de 30.000 investisseurs. Elle cherche à digitaliser ces acteurs mais aussi à les aider à toucher les particuliers.

Tylia, la discrète fintech qui veut démocratiser l'investissement dans le non coté
Cette start-up, qui fournit des solutions réglementaires pour les fonds de private equity, de capital-risque ou encore les family offices, a permis à ses clients de collecter plus d'un milliard d'euros auprès de 30.000 investisseurs. Elle cherche à digitaliser ces acteurs mais aussi à les aider à toucher les particuliers.