Valdunes : une reprise qui suscite beaucoup d’interrogations

Le tribunal de commerce de Lille a validé, mercredi 20 mars, la reprise de Valdunes, le dernier fabricant français de roues de trains, par Europlasma, un industriel dont la surface financière semble limitée. Mais c’était le seul projet en lice et les pouvoirs publics devraient apporter près de la moitié du financement.

Valdunes : une reprise qui suscite beaucoup d’interrogations
Le tribunal de commerce de Lille a validé, mercredi 20 mars, la reprise de Valdunes, le dernier fabricant français de roues de trains, par Europlasma, un industriel dont la surface financière semble limitée. Mais c’était le seul projet en lice et les pouvoirs publics devraient apporter près de la moitié du financement.